Une démarche trans-générationnelle



Le Family Office a pour vocation la préservation et la transmission des intérêts patrimoniaux et de l’harmonie familiale sur une très longue période.

En dehors de la richesse intérieure de chacun, rappelons le dicton bien connu : la première génération construit la fortune, la seconde la développe et la troisième l’anéantit. En matière de très grande fortune, l’enjeu est donc aussi trans-générationnel.

Cet enjeu trans-générationnel et l’objectif d’harmonie familiale sur une longue période (plusieurs générations) constituent l’idée forte qui distingue le Family Office du gestionnaire de patrimoine. Le Family Office se voit ainsi assigner un rôle d’accompagnateur de la famille sur le long terme afin d’assurer la pérennité de la fortune et de la cohésion familiale sur plusieurs générations. Ce rôle d’accompagnateur impose au Family Office d’être présent aux côtés de tous les membres de la famille (et pas seulement de ses membres les plus emblématiques) en définissant les rôles de chacun et éventuellement en permettant que certaines individualités s’éloignent provisoirement du groupe.

Cette idée de vision à long terme explique l’importance de l’allocation stratégique des droits et des biens du patrimoine pour que celui ci puisse être préservé et transmis aux générations à venir. Cette transmission nécessite une approche juridique et fiscale visant, bien plus qu’en matière de gestion de patrimoine, un horizon de 50 ans, voire plus.

Ce rôle d’accompagnement et de coordination implique aussi pour le Family Office d’être proactif sur les questions qui pourraient se poser à la famille ou à l’un de ses membres en raison d’un événement externe (modifications continuelles de la réglementation) ou interne (mariage d’un enfant, vie à l’étranger : conséquences de droit civil et fiscal, donations à effectuer avant ou après le mariage, sous forme directe ou via un trust…). Les activités du Family Office dans une optique de très long terme incluent également des actions quotidiennes. (Par exemple : le suivi de l’immobilier et l’adaptation à court terme des mesures d’ordre juridique et fiscal réglementaires).

Une vision familiale d’ensemble

Le Family Office repose sur un principe de gouvernance familiale et de globalité.

Certaines structures de Family Office nécessitent parfois pour une meilleure gouvernance familiale, la souscription par chacun des membres de la famille d’une charte écrite définissant les valeurs du groupe et les droits et devoirs de chacun de ses membres. Un tel engagement écrit s’avère parfois nécessaire pour impliquer les jeunes générations alors que les métiers d’aujourd’hui ont souvent peu de liens avec l’activité du fondateur du groupe.

Au sein de la gouvernance familiale, le Family Office apportera sa contribution dans le soutien de certaines activités philanthropiques (par exemple sous la forme de la création d’une fondation) qui font partie de la vie à long terme de la famille et qui sont un élément complémentaire du ciment familial.

Le Family Office permet donc d’intégrer les contraintes de chacun au bénéfice de tous, dans le respect, autant qu’il est possible, de la volonté de faire progresser et transmettre le patrimoine, dans une démarche à objectif commun, mais avec des réalisations personnalisées.

Le multi-Family Office se distingue du conseil en gestion de patrimoine par 4 grands principes :

• une démarche trans-générationnelle
• une vision familiale d’ensemble
• une coordination de compétences
• une indépendance assurée par la multiplicité des clients.